Navigation – Plan du site
Dossier

Présentation du dossier

Franc Morandi et Jean Claude Sallabeerry

Texte intégral

1Renouer avec le courant du pragmatisme et ses conséquences, selon l’expression de Rorty, c’est d’abord examiner la posture pragmatique elle-même, les fondements d’une co-construction de la pensée et de l’action, et  souligner ainsi les modes de pensée engagés par les axes d’une pensée « pragmatique ». Dans la complexité, se tissent de nouveaux scénarios de pensée agie et de pensée agissante : alternance, projet, médiations. Ils relèvent d’une pensée réglée sur l’action, de nouveaux modes d’agir et d’apprendre en éducation.

2Il ne s’agit pas de peser des pratiques, mais de constituer un pensée d’action, de  souligner le rôle « actif » de la représentation et de la présence réflexive, en soulignant ce que « penser veut dire » (au sens de Pierce, d’interprétance) dans  la conduite d’actions ouvertes, situées et  liées au champ de l’éducation et de la formation.

3Deux dimensions complémentaires, sont ici explorées :

  • comment une épistémologie du pragmatique « reconnaît » la pensée de l’action et l’action de pensée ; ici est interrogé le couple théorie-pratique.

  • comment nos représentations constituent le champ cognitif de l’action, et constituent l’action dans le champ cognitif : pensée et action interagissent alors dans les modalités réelles d’adaptation ou de création, des différentes niveaux pragmatiques engagés.

4Un premier article souligne l’apport du mouvement pragmatique, relevant l’enjeu du pragma dans la pensée et la règle de l’action, en constituant un principe interrogateur. Les articles successifs explorent le lien pragmatique dans différents domaines : l’alternance et la production de savoirs (Frank Vialle), les pragmatiques des groupes de formation (Sylvie Barbier) et celles du noviciat professionnel (Véronique Barthélémy). La formation professionnelle des enseignants situe la pragmatique comme liaison entre pratique et expérience (Frank Léonard) ; l’action du Conseiller Principal d’Education est située elle aussi, dans un entre-deux, celui des attentes et des pratiques. De  l’action « connue » à l’action « connaissante », l’expérience trouve son nouveau statut : resituer l’action de savoir, bâtir nos épistémologies de l’action au sein des pratiques.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Franc Morandi et Jean Claude Sallabeerry, « Présentation du dossier », Éduquer [En ligne], 6 | 2004, mis en ligne le 15 octobre 2008, consulté le 27 juin 2017. URL : http://rechercheseducations.revues.org/315

Haut de page

Auteurs

Franc Morandi

Articles du même auteur

Jean Claude Sallabeerry

Haut de page

Droits d’auteur

Propriété intellectuelle

Haut de page
  • Logo Société Binet-Simon
  • Revues.org