Navigation – Plan du site

Abstraction rudimentaire

p. 172-175

Texte intégral

1Madeleine

2Tache, quenouille, ouvrière, château, ressemblance, spectacle, tiroir, armure, invalide, personne, cheminée, brouillard.

3Il y a trois mots, tiroir, personne et brouillard, que je te demande de m’expliquer très bien.

4Je ne sais pas à quoi j’ai pensé ; ça m’est venu comme un autre mot. C’est le premier qui s’est présenté à mon esprit, et je l’ai pris alors, et j’ai passé à la recherche d’un autre, ce qui m’a empêché de me le représenter.

5Donne encore quelques détails, en comparant, comme représentation, celle de ces 3 mots à celles des autres mots.

6Personne, je crois que j’ai pensé d’abord à omnibus, parce que je l’ai vu cent fois et je me suis représenté une station d’omnibus ; mais je ne me rappelle plus.

7Parle de tiroir.

8Sablier, roi, pendule, franchise, règle, chapeau, rosée, outrage.

9Ca m’apparaît tout à coup comme si c’était une autre personne qui les prononçait.

10Je ne peux rien dire du tout.

11Brouillard.

12C’est comme malgré moi ; je chercher des mots ; il y en a qui me viennent subitement sans que j’y ai pensé une demi seconde avant.

13Côte, berceau, ravage, sceptre, carrefour, volaille, treille, ardoise, arbre, naturellement.

14A tous, j’ai pensé un peu, mais sans rien me représenter excepté treille, qui m’a rappelé un bosquet de verdure dans un jardin à Bois le Roi. Dans ces mots que j’écris presque inconsciemment, l’image ne vient qu’après que le mot est écrit – s’il y en a une ; encore, elle est très vague, et elle est souvent effacée presque immédiatement par la recherche de l’autre mot. Quelquefois, pour ne pas perdre de temps, j’écarte moi-même l’image et je tâche de penser à autre chose.

15Si tu ne l’écartais pas ?

16J’aurais une image plus vive. Seulement ce qui distingue ces mots-ci des autres, c’est que l’image des autres est avant et me procure le mot, tandis qu’ici c’est le mot qui me procure l’image. Plus j’ai de temps, plus j’écris les mots avec une image avant.

17Dans ta pensée, ces idées-là s’appliquent-elles à tout un ensemble d’objets ? Ainsi, tu écris par exemple chien, tu as une image vague, est-ce que tu penses à l’ensemble des chiens ?

18Non, je ne pense pas à un chien en particulier, ni même aux chiens en général.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Abstraction rudimentaire », Recherches & éducations, HS n°1 | 2011, 172-175.

Référence électronique

« Abstraction rudimentaire », Recherches & éducations [En ligne], HS n°1 | octobre 2011, mis en ligne le 01 janvier 2013, consulté le 17 août 2017. URL : http://rechercheseducations.revues.org/864

Haut de page

Droits d’auteur

Propriété intellectuelle

Haut de page
  • Logo Société Binet-Simon
  • Revues.org